Histoire du pilates

La méthode, qui existe depuis les années 20, porte le nom de son inventeur, Joseph Hubertus Pilates, né à Dusseldorf, émigré aux États Unis au début du siècle.

Né en 1880 d’un père gymnaste et d’une mère naturopathe, Joseph Pilates est un enfant fragile, souffrant d’asthme, de rhumatisme articulaire et de rachitisme. Loin de se résigner, il est déterminé à développer sa condition physique, et va entraîner son propre corps jusqu’à la perfection, se basant sur l’anatomie et s’inspirant de l’observation des mouvements des animaux, du yoga et des arts martiaux.

Convaincu de la capacité de tout être humain à vivre en bonne santé tout au long de son existence , à condition d’évoluer dans une bonne posture, une respiration correcte et un entraînement prenant en compte les muscles posturaux et l'intégralité du corp, il construit un vaste répertoire de mouvements basé sur les outils suivants:

  • Respiration
  • Concentration
  • Centrage
  • Contrôle
  • Isolation
  • Précision
  • Fluidité
  • Régularité

Il souhaite alors transmettre ses préceptes à la plus large partie de la population possible.

C’est en 1926, aux États-Unis, qu’il va développer son travail en ouvrant son école, qui remporte un franc succès auprès d’une large sphère de sportifs, danseurs et célébrités.

Aujourd’hui, la méthode est internationalement diffusée et reconnue. Elle permet à tout un chacun de bénéficier de ces bienfaits.